Publié : 2 juillet 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

- Revue de presse DP3

Faciliter l’accès à la culture


Cinq étudiantes de l’IUT au Havre ont mené, dans le cadre d’un projet tutoré, des actions de sensibilisation à la culture auprès de jeunes élèves du collège Théophile Gautier. Retour sur une expérience riche en découvertes et rencontres.


A l’origine de ce projet de sensibilisation à la culture, cinq étudiantes (Amira Derraz, Alvina Briquer, Maêva Matari, Ylhem Beriouche et Adeline Roux) de l’IUT du Havre : « Nous sommes toutes en DUT Carrières sociales, option animation. Dans le cadre de nos études, nous devions travailler sur un projet. D’emblée, nous avons choisi le secteur éducatif et culturel pour travailler sur l’accès à la culture. » En collaboration avec Émilie Dupont, chargée des Publics au Volcan et Isabelle Orliac, et Alban Lesueur, enseignants, les jeunes étudiantes ont construit ce projet : « Nous sommes intervenues au collège Théophile Gautier dans une classe de 3e DP3, classe de découverte professionnelle. » Le but : amener les jeunes collégiens, parfois éloignés du monde des arts et du spectacle, vers la culture.


Découvrir le théâtre
« Sur l’année, nous les avons emmenés voir deux spectacles au Volcan. La Cucina del Arte et Fahrenheit 451. Le premier était un spectacle de clowns, l’autre une réflexion sur la place du livre dans la société. » Deux approches différentes d’un même monde : le spectacle vivant. « Les élèves ont été enthousiasmés. Beaucoup d’entre eux n’étaient jamais allés au théâtre et ça a été une vraie découverte. De plus, ils ont réellement fait preuve de bonne volonté car ils devaient se rendre par leurs propres moyens au Volcan. En toute autonomie ! » Pari gagné donc pour ces jeunes étudiantes qui ont ensuite fait partager leur goût pour le théâtre à l’ensemble de la classe : « Nous avons toutes fait du théâtre et, dans le cadre de nos cours, nous avons aussi des interventions sur le spectacle vivant Les ateliers d’expression théâtrale mis en place ont bien fonctionné et tout le monde s’est pris au jeu. » Ce partenariat avec la Scène Nationale a également été l’occasion pour les élèves de découvrir les coulisses au théâtre et les différents métiers du monde du spectacle. « Tous les élèves étaient curieux et disposés à s’ouvrir sur cet univers qui leur est peu familier. Nous avons pris plaisir à partager et à transmettre notre intérêt pour ce milieu. » Une exposition restituant le dispositif a été organisée au sein de l’établissement, dressant un bilan positif sur cette aventure en terre culturelle.


Solène Bertrand