Publié : 23 février 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Une artothèque scolaire

<div
style="float: left; width: 100%; background-color: rgb(255, 255, 255);">
<div
style="color: rgb(212, 1, 1); font-size: 2.3em; font-weight: 500; text-align: right; display: block; width: 100%;">Une
artothèque scolaire

pour
le Réseau de Réussite Scolaire
Théophile Gautier du Havre (76)

Comment amener les
élèves et leurs
familles vers les musées, vers l’art ?

<div
style="margin: 0px 0px 0px 10px; background: rgb(224, 224, 224) none repeat scroll 0% 50%; -moz-background-clip: -moz-initial; -moz-background-origin: -moz-initial; -moz-background-inline-policy: -moz-initial; width: 150px; float: right; font-size: 1.2em; color: rgb(26, 26, 26); font-family: arial,helvetica,sans-serif; line-height: 150%;">
src="http://gautier-col.spip.ac-rouen.fr/IMG/jpg/9_1323765320526.jpg"
alt="Un choix de reproductions d'oeuvres au CDI"
title="Un choix de reproductions d'oeuvres au CDI" width="150">

<p
style="margin: 0pt; padding: 0.2em 0.5em; background-color: rgb(224, 244, 244); font-size: 0.8em;"
class="legende">Un choix de reproductions d’oeuvres au CDI

Le même constat était souvent fait par les directeurs d’école, par les partenaires du quartier de Bléville : les familles « s’interdisent » l’accès à une forme de culture que sont les musées.

D’où l’idée de créer un fonds de reproductions, à l’image d’une Artothèque, où les enfants pourraient choisir une œuvre sur le même principe qu’un livre au CDI du collège.

L’Artothèque du réseau a commencé avec des reproductions de fichiers pédagogiques.

Pour amener les élèves vers de vraies oeuvres, l’action s’est étoffée :

• de rencontres d’artistes,
• de visites d’exposition au SPOT (salle d’art contemporain) suivies d’ateliers de pratiques artistiques réalisés en classe, ou lors de la biennale d’art contemporain du Havre,
• des sorties d’œuvres du Musée Malraux,
• d’une sortie familiale au musée…

<img src="http://gautier-col.spip.ac-rouen.fr/IMG/jpg/1_1325598603211.jpg" style="margin: 0px 5px; width: 60%;" alt="" title="">
 
Présentation de deux œuvres au CDI du collège GAUTIER sur le thème des «  fenêtres »

Les prêts ont été organisés à partir du CDI du collège Théophile Gautier. La première année, de février à juin 2009, quatre classes de CM2 ont pu emprunter et échanger leurs reproductions toutes les trois ou quatre semaines. La seconde année, nous avons ouvert l’action aux quatre classes de sixième du collège. Cette année, les prêts sont étendus aux élèves de CE2 et de CM1.


Le fonds, constitué de soixante-dix reproductions, a
été enrichi de cinquante-deux reproductions tirés
de clichés donnés par le Musée Malraux d’œuvres
libres de droit.

Plusieurs actions se mettent en place :

• venue d’un bus DelArte de bus Océane dans le quartier et
discussion avec l’artiste qui l’a réalisé,
• proposition d’une semaine "classe Musée" à deux classes
de CM2,
• un travail sur l’enfant médiateur et la présentation
d’une mini exposition par les élèves à leurs
parents.

Au-delà des effets recherchés à l’origine de ce
projet, une dynamique de Réseau se crée avec les liaisons
inter degrés. La fréquence de passage au collège
et l’utilisation du CDI favorise une fluidité du parcours de
l’élève.

<img src="http://gautier-col.spip.ac-rouen.fr/IMG/jpg/3_1325598724871.jpg" style="margin: 0px 5px; width: 60%;" alt="" title="">


Témoignages :

• de Philippe SQUIVEE, enseignant de CM2 à l’école
Théophile Gautier :

« Dans le but de faire connaître aux élèves
ainsi qu’à leur famille les diverses tendances, styles et
techniques des arts graphiques, nous avons pu, grâce à
l’artothèque créée au CDI du collège
Gautier, procéder à des emprunts de reproductions
encadrées ; les enfants les emportaient chez eux. Cet
échange d’œuvres a rencontré un vif succès et les
parents ont, semble t-il, adhéré au concept en exposant
les cadres dans les pièces de la maison.

En complément à ces emprunts, nous avons
bénéficié de visites commentées :
• à la « Biennale d’Art Contemporain », avec un
atelier sur la bande dessinée,
• ou au SPOT pour l’exposition « Céline Duval »
(photos, découpages, cartes postales, …) avec un atelier en
classe.

Ce projet artistique annuel s’inscrit parfaitement dans le programme du
CM2 en favorisant l’observation, l’écoute, l’analyse et, bien
sûr, l’expression orale, écrite et artistique. »


• de Karine GODQUIN, professeur documentaliste au
collège Théophile Gautier :

« Les élèves des écoles primaires
environnantes sont sensibilisés à l’ouverture culturelle
via la bibliothèque scolaire. Le catalogue BCDIweb recense
toutes les reproductions indexées et permet une recherche
à distance par tous les usagers.

Au collège, le contact, répété et
progressif, de la 6e à la 3e,avec des œuvres d’art
emblématiques permet une imprégnation en douceur et une
appropriation de repères esthétiques et historiques par
les élèves. L’épreuve finale d’Histoire des Arts
en 3e est le point d’orgue et la raison d’être d’une telle
collection au collège. »

<img src="http://gautier-col.spip.ac-rouen.fr/IMG/jpg/4_1325598831104.jpg" style="margin: 0px 5px; width: 60%;" alt="" title="">

Elèves opérant un choix de reproductions à emprunter

• de Madame CHEGARAY et Monsieur BERLIVET, classe de CM2 de l’école Colette :


« Nous avons participé l’an dernier au projet
artothèque. L’emprunt d’oeuvres artistiques se faisait au
collège Théophile Gautier, ce qui était l’occasion
pour certains CM2 de se familiariser avec leur futur
établissement. Après un travail en classe en arts visuels
sur des périodes importantes de l’histoire des arts, chaque
élève choisissait parmi un large panel de reproductions.

Nous souhaitons reconduire ce projet pour plusieurs raisons :

• Certains élèves n’ont jamais eu la possibilité
de voir autant d’œuvres artistiques avec leurs parents et famille.
• « L’œuvre d’art » devient un objet que
l’élève expose chez lui et qu’il présente à
sa famille. Ces emprunts permettent ainsi une « relation
affective » avec ves oeuvres.
• L’élève est confronté à des œuvres
diverses. Sa curiosité artistique est ainsi
éveillée. Il peut faire des recherches sur les
reproductions empruntées.
• En classe, cette confrontation nourrit les interactions verbales :
affirmation et justification d’un point de vue.
• Ce projet ouvre sur d’autres actions : visites de musées et
conférences dans le Muma (musée itinérant qui
initi les enfants d’aujourd’hui à l’art de leur temps).
• Les élèves se sont montrés impressionnés
et enthousiastes face à cette initiative. Nous espérons
qu’elle pourra à nouveau être reconduite. »

<img src="http://gautier-col.spip.ac-rouen.fr/IMG/jpg/2_1325599027586.jpg" style="margin: 0px 5px; width: 60%;" alt="" title="">


Oeuvres empruntées à l’Artothèque de Caen,
"Exposition Céline Duval",
exposée au CDI du collège durant six semaines.


<div
style="margin: 0pt; background: rgb(187, 187, 187) none repeat scroll 0%; text-align: right;"><span
style="margin: 0pt 1em 0pt 0pt; padding: 0.2em 0.5em; background: rgb(255, 255, 255) none repeat scroll 0%;">Date
de mise à jour : 14/02/2012

Source de l’article > <a href="http://www.ac-rouen.fr/boite-a-outils/publications/une-artotheque-scolaire--37729.kjsp?RH=ZYZYZYZYZYZYZYZYZYZYZY">Site de l’académie de rouen <
Voir en ligne : Une artothèque scolaire

Répondre à cet article